J- 2 pour un événement "so paillettes" : Projection du film "Studio 54 director's cut" avec Jean Dorel comme maître de cérémonie !

Le dancefloor cinématographique débute ce mardi 30 mai à 20h15 au cinéma le Club au coeur de la semaine des fiertés.

Venez faire danser vos yeux !

Studio 54 - director's cut

Mardi 30 mai | 20h15 | Cinéma Le Club

Comédie dramatique - USA - 2015 - 105 minutes - VOSTF

Réalisation : Mark Christopher

Genre : Liberté !

Fin des années 70, sur la 54ème rue de New York, surgit un lieu qui va très vite acquérir le statut de plus grande boîte de nuit de tous les temps : le Studio 54. Un soir, Shane, 19 ans, beau comme un ange, réalise son rêve et parvient enfin à pénétrer dans ce club mythique. Côtoyant les plus grandes stars, il découvre un univers unique et extravagant, où se mêlent décadence et excès. Un tourbillon étincelant et enivrant dont il ne pourra bientôt plus se passer...

Dans une Amérique qui se remet difficilement de la guerre du Vietnam et du Watergate, le Studio 54 ouvre ses portes Le 22 avril 77. Le lieu est un ancien opéra, immense. Le club est géré par Steve Rubell qui en fait le palais du disco et l’endroit de toutes les libertés. Les serveurs choisis avec soin pour leur physique avantageux sont torses nus, des filles dansent seins nus, la drogue circule partout, les shows se succèdent et le Studio 54 devient très vite le lieu où il faut aller. Les stars s’y bousculent et on y croise Andy Warrol ou Patti Smith, Elton John ou Liza Minelli, Grace Jones ou Truman Capote. L’aventure durera 4 ans…

Cette nouvelle version Directors’cut qui restaure,17 ans après, la version d’origine du réalisateur, avec 44 minutes totalement inédites, nous plonge au cœur de la fin des  années 70 dans un monde où la liberté rime avec sexe, drogue et musique. Un monde où l’amour peut se vivre à trois mais où l’on peut sacrifier beaucoup au désir d’être célèbre. Un monde fascinant et dangereux, temple de l’hédonisme, où un jeune héros venu du fin fond des USA se laisse emporter par les paillettes et le désir que suscite sa beauté.

Le film de Christopher Mark restitue magnifiquement l’atmosphère de toute une époque. Il mêle habilement l’histoire personnelle de Shane, interprété par le très sexy et émouvant Ryan Philippe et l’histoire collective du studio 54.

La bande annonce | La page web

---

Ne manquez aucun rendez-vous proposé par le festival tout au long de l'année, suivez nous sur les réseaux sociaux.