Édition 21 • Éditorial

En ces temps compliqués, Vues d’en Face avait reporté son édition précédente à l’automne 2020. Ce changement a donné au festival un nouveau souffle dont nous avons pris profit pour cette année encore. Nous restons plus motivés que jamais et nous espérons vous voir aussi nombreux qu’en 2020.

Cette édition est exceptionnelle à bien des égards. Elle comptera cinq avant-premières et pas des moindres. Nous avons voulu vous proposer des films qui traitent des enjeux importants de la société d’aujourd’hui portés par d’émouvantes histoires d’amour. Toutes s’inscrivent dans un contexte social, historique ou politique. Drame, comédie dramatique, romance, documentaire ou film historique, tous nous questionnent. L’ouverture du Festival se fera avec A GOOD MAN en présence de la réalisatrice Marie- Castille Mention-Scharr. Parcours singulier d’un couple où l’homme trans choisit de porter l’enfant désiré, ce film porte un regard neuf et tendre sur un être qui construit avec courage sa vie. Il est interprété admirablement par Noémie Merlant. La clôture sera elle aussi une avant-première et nous sommes particulièrement heureux et fiers de vous proposer LA FRACTURE de Catherine Corsini, un film résolument contemporain et queer, plein de verve et d’humour qui vient d’obtenir la Queer Palm à Cannes. Là aussi vous serez subjugués par le jeu de Valéria Bruni-Tedeschi et Marina FoÏs.

Et, entre les deux, que des pépites : un film lituanien pour la séance du samedi soir vous permettra de rencontrer le jeune réalisateur de TOMBER POUR ALI, qui nous raconte l’amour entre un brillant avocat et un jeune réfugié syrien. Juste avant, Laetitia Casta et le tout jeune Luc Bruchez, dans une campagne brûlée par la canicule, nous font vivre avec LE MILIEU DE L’HORIZON, le déchirement d’une famille rurale confrontée à l’émancipation inéluctable d’une mère amoureuse d’une femme libre.

Et puis VENT CHAUD le vendredi, film érotique très cru à l’esthétique remarquable en réjouira nombre d’entre vous. Le thème de l’homoparentalité dans un Brésil qui vit des jours sombres sera au cœur de À NOS ENFANTS le même soir. Il nous reste à vous parler d’AMMONITE, superbe œuvre historique qui va vous enflammer comme la relation passionnée que vivent ses deux héroïnes. Enfin, pour terminer, ne manquez pas le lumineux NO HARD FEELINGS (le monde est à nous), lauréat du Teddy Award à la Berlinale 2020.

Un petit conseil, prenez directement une carte 6 places du Cinéma Le Club, elle vous sera nécessaire pour profiter pleinement de cette édition. Et n’oubliez pas les séances en partenariat avec les Bibliothèques Municipales et le Cinéclub : ALWAYS AMBER, un documentaire qui ouvre tous les possibles, OLIVIA, un film du patrimoine de Jacqueline Audry avec l’incomparable Edwige Feuillère et une deuxième séance de courts métrages en complément de celle programmée au Club qui vous promet de belles émotions.

Bon Festival à tous ! Nous nous réjouissons de vous retrouver à cette occasion. Réservez vos places au cinéma Le Club, c’est plus prudent !

L’Équipe de Vues d’en face.

Les commentaires sont clos.